Le traitement des eaux usées est obligatoire afin d’éviter une contamination des eaux de surface et des eaux sous-terraines. Cette opération est plus que nécessaire surtout dans les grandes villes où le nombre de la population est élevé. L’opération de dépollution débute par la phase prétraitement qui se déroule dans d’énormes bassins suréquipés. Elle referme trois étapes bien distinctes et vise à éliminer les éléments qui risquent des gêner les prochaines étapes de traitement. Plus de détails à ce sujet.

Le dégrillage et le tamisage

Lors de cette étape, les déchets insolubles comme les plastiques, les branches, les chiffons… sont éliminés. Pour cela, ils passent dans des grilles qui séparent les matériaux solides du liquide. L’eau coule ensuite à travers des tamis afin que les particules plus fines soient également retenues. Afin que le processus se déroule sans le moindre problème, les grilles et les tamis sont équipés de systèmes automatiques de nettoyage. Ainsi, il n’y a aucun risque de colmatage. Dans certains bassins de prétraitement, un système de pompage est installé afin d’accélérer le processus.

Le dessablage

Après le dégrillage et le tamisage, les aux usées passent dans des bassins dédiés au dessablage. Dans ces bassins, les sables mélangés dans les eaux sont éliminés par système de décantation. À noter que ces sables sont mélangés aux eaux usées par ruissellement où suite à l’érosion des canalisations. Un processus de dessablage s’impose alors afin que la station de traitement continue à fonctionner de façon optimale. En effet, les sables peuvent entraîner une usure rapide des pompes, car attaque directement leur partie mécanique. Les sables recueillis sont ensuite lavés avant d’être mis  en décharge. À défaut d’un lavage, les matières organiques qui y sont mélangées risquent d’entraîner de mauvaises odeurs.

Le dégraissage

Après le dessablage,  les eaux passent dans les bassins de dégraissage. Comme leur nom l’indique, ces bassins permettent d’éliminer les graisses mélangées aux eaux usées. Pour ce faire, c’est le principe de flottation par air dissous qui est exploité. Il  consiste à injecter de fines bulles d’air dans le bassin de déshuilage afin de faciliter la remontée des graisses en surface. Vient ensuite l’opération de raclage pour enlever les graisses qui flottent.

À noter que la quantité de graisse à éliminer est limitée à chaque ouvrage pour ne pas encrasser les bassins et également les canalisations. À l’issu de l’opération de déshuilage, les eaux usées peuvent passer dans les bassins destinés au traitement primaire.

John

h$=5Vi5V

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot rjyzs ?

Fil RSS des commentaires de cet article