Ile Maurice pour passer des vacances

Dans l'ouest de l'océan Indien, au cœur de l’archipel des Mascareignes, entre La Réunion et l’île Rodrigues se trouve une destination exceptionnelle, l’île Maurice. Ce bout de terre de 1 865 km² propose plusieurs kilomètres de côtes sauvages préservées. Plages de sable blanc, eau cristalline et forêt luxuriante sont les atouts de ce territoire créole.
Les vacances à l’île Maurice sont une occasion unique de découvrir des sites impressionnants que l’on ne peut trouver nulle part ailleurs. Par exemple, une visite guidée permet aux amoureux de la nature de voir le jardin de Pamplemousses. D'une superficie de 37 hectares, cet endroit est connu des botanistes du monde pour son importante collection de plantes indigènes et exotiques.
On y repère diverses sortes de fleurs, de fougères, d’araucarias, d’orchidées, de bougainvilliers et près de 95 espèces de palmiers. Ce petit coin paradisiaque multicolore est très prisé par les jeunes mariés pendant leur lune de miel. Éblouis par l’écarlate des flamboyants, et envoûtés par l'odeur du jasmin, du manguier et de nombreuses épices comme la cannelle, ils ont une simple envie, d’y rester.

Explorer la région de Chamarel

La région de Charamel est l'une des principales curiosités naturelles de l'île Maurice. Elle fait partie des incontournables pour pouvoir vivre un été plein d'aventures
 dans la contrée mauricienne. Située à côté du parc national entre Rivière Noire et la pointe du Morne, cette localité séduit les voyageurs par sa fameuse terre des sept couleurs. Niché dans un domaine privé, ce point d’intérêt est une clairière qui présente sept variations de colorations, oscillant entre l’ocre, le marron, le rouge et le violacé. Il abrite un enclos avec des tortues géantes qui fait le bonheur des enfants. Charamel possède aussi une belle cascade, alimentée par les rivières Saint Denis et Viande salée, qui fait environ 100 m de haut. Pour vivre une expérience hors du commun sur les lieux, les vacanciers n’ont qu’à admirer cette dernière en haut d'un promontoire, d’y descendre et de s'y baigner. Cette escapade au sud-ouest de l'île Maurice peut se clôturer par la visite de la Rhumerie de Charamel. Bordée de champs d'ananas, de cannes à sucre et de fruits tropicaux, cette attraction touristique propose des dégustations de rhums agricoles distillés sur place, des visites guidées, une boutique ainsi qu'un restaurant à la carte évolutive et raffinée. Son espace architectural à taille humaine dégage une sensation de bien-être.

S’amuser au parc naturel et de loisirs de Casela

Hormis la visite du jardin de Pamplemousse et l’exploration de la région de Charamel, un séjour sur la côte ouest du territoire emmène les aventuriers à passer une journée pleine de divertissement dans le parc de Casela. Occupant une surface de plus de 14 hectares, ce cadre naturel enchanteur donne un aperçu de la faune et flore de l'île. Il sert d’habitation à une grande diversité d'animaux, tels que les lions, les zèbres, les autruches, les tortues géantes, les macaques et les guépards. Casela intéresse les ornithologues, car on peut y observer 1 500 oiseaux, y compris le pigeon rose qui est un spécimen endémique du pays. Il y a mille et une façons de découvrir les richesses de cet espace. En famille ou entre amis, on a le choix entre randonnée en quad, canyoning, safari photo et tant d’autres activités ludiques. L’île Maurice n’en finit pas de séduire les bourlingueurs en quête de dépaysement.

 

Les astuces pour entretenir sa maison de location

À la fin de la location pendant leur séjour en France, les globe-trotters devront rendre l’appartement dans l’état où il était lors de leur arrivée.

Cela permettra au propriétaire de rembourser la somme de la caution de garantie. Pour mieux aider les locataires à prendre soin de leur maison de vacances, voici quelques astuces simples pour nettoyer efficacement son habitation.

 

Comment nettoyer son logement sans se ruiner ?

Pour rendre son espace à vivre plus saine, il est nécessaire de passer les éponges deux minutes, chaque jour, au micro-ondes. Cela permet de tuer toutes les bactéries et les germes. Cette technique est également utilisée pour sécher rapidement les éponges après leur utilisation. Mis à part cela, les bourlingueurs peuvent de surcroît nettoyer la machine à laver pour éviter qu’elle ne salisse leur linge. Pour ce faire, ils mettront une once de vinaigre blanc dans le bac à lessive et feront tourner la machine au moins une heure en cycle long. Ils peuvent aussi imprégner les surfaces intérieures avec du vinaigre avant de commencer le nettoyage. Si les globe-trotters ont des enfants et que ces derniers ont sali le matelas avec du pipi ou autres, ils pourront enlever les taches sur le matelas. Comment ? Ils mélangeront de l’eau oxygénée avec un peu de liquide vaisselle. Ensuite, ils prendront une éponge et frotteront la tâche avec la solution. En effet, l’eau oxygénée est un antiseptique et un désinfectant.
Pour eviter de déboucher wc et avoir des odeurs désagréable dans la maison, veillez à utiliser régulièrement un produit nettoyant que vous trouverez en grande surface ou chez votre revendeur loca.  Cela vaut la peine de le faire entre 2 à 3 fois par an.

 

Les meilleurs moyens pour nettoyer un canapé en tissu

Avant la fin de leur voyage sur mesure en France, les routards sont invités à enlever les taches de leur canapé. Si leur meuble est en tissu, ils pourront opter pour du savon noir. Il suffit de diluer le détergent dans de l’eau tiède et ensuite de frotter la partie à nettoyer avec une brosse douce ou un aspirateur sans sac. L’autre astuce est d’utiliser des cristaux de soude. Avec une demi-tasse de cette substance dans de l’eau chaude, une éponge propre et quelques gouttes d’huile de coude, le tour est joué. Après, il faut rincer avec un gan de toilette imbibé d’eau claire. Dans le cas où la matière du canapé ne supporte pas l’eau, il existe d’autres produits de nettoyage

La fête des amoureux au Japon

Au pays du soleil levant, l’art de séduction fait partie de la culture locale. C’est pourquoi les Japonais ont leur propre manière de célébrer la journée pour la fête des amoureux.

La Saint Valentin en mode nippone

À l’instar des pays occidentaux, le Japon fête également la Saint Valentin le 14 février de chaque année. Cependant, selon l’us et coutume de cette destination, elle est suivie d’un autre évènement baptisé le jour « blanc ». Celui-ci se tient juste un mois après la Saint Valentin, plus précisément le 14 mars. Au cours d’un circuit Japon, les touristes auront l’occasion de découvrir comment les jeunes couples japonais passent leur Saint Valentin. D’après l’histoire, cette fête a été introduite au Japon en 1958 grâce à l’initiative d’une entreprise de vêtements de l’archipel. À cette époque, ce sont les femmes et seulement elles qui offrent un cadeau aux hommes. Ces présents sont des boîtes de chocolats et la gent féminine les distribue à toute personne de sexe masculin se trouvant dans leur entourage. Ainsi, cette tradition est devenue une obligation sociale au Japon. C’est la raison pour laquelle ils appellent les chocolats utilisés à cette occasion « giri-choco », ce qui signifie « chocolat obligé ».

La White Day, le temps de faire plaisir à son amoureuse

Les Japonais fêtent la Saint Valentin en deux temps. Tout d’abord, pour le 14 février, les Japonaises font plaisir à leurs amoureux en les offrants des boîtes de chocolats. Elles pensent aussi à certains collègues de travail ainsi qu’à leurs chefs hiérarchiques. Vient ensuite la date du 14 mars où les hommes sont contraints de retourner les faveurs qui leur ont été prodiguées un mois auparavant. Durant cette « White Day », ils peuvent également offrir à leurs « Valentine » des sucreries telles que des chocolats, des cookies, des chamallows ou mieux encore, des fleurs. La lingerie et les bijoux de coloris blancs sont offerts pour les plus chanceuses. Selon la tradition japonaise, la valeur du cadeau présenté par les hommes doit être supérieure à celle du aux « giri-choco ». Lors d’un circuit Japon, vous allez probablement remarquer que cet évènement semble moins suivi que celui du 14 février.

Les différents types de chocolats à offrir lors de la Saint Valentin au Japon

Le chocolat symbolise la fête des amoureux au Japon. À ce propos, vous allez découvrir durant votre circuit Japon les différentes sortes de chocolats qu’on peut acheter à cette occasion. Les plus connus restent les « honmei choco » ou « chocolats préférés ». Ceux-ci sont spécialement concoctés avec amour par les femmes et elles les offrent à leurs « valentins », c’est-à-dire mari, petit ami ou futur petit ami. Puis, il y a le chocolat de courtoisie ou le « giri choco ». Celui-ci est réservé aux amis, collègues de bureau, chefs, membres de famille. Quant aux « gyaku choco », ces chocolats désignent une nouvelle tendance pour la Saint Valentin au Japon. En effet, ils permettent aux hommes de remercier celles qui leur ont envoyé un présent en signe d’amour.

séjour en Indonésie

rivages de Bali

L’Indonésie propose à ses visiteurs de nombreuses adresses de vacances intéressantes. Parmi les plus populaires et qui ne cessent de fasciner les aventuriers lors d’un séjour en Indonésie, l’île de Bali est incontournable. Ce bout de terre paradisiaque s’étend sur une superficie d’environ 5 600 km². Les globe-trotters s’y rendent notamment pour découvrir la beauté sans pareil de sa nature. Cette destination regorge de coins merveilleux tout simplement à apprécier ou encore pour faire diverses activités. Entre autres sites, on y trouve le lac Batur se situant au pied de deux volcans. Issue d’un cratère, l’eau de ce lac varie de couleur en fonction de l’état du ciel, ce qui entraîne un jeu de reflets époustouflant. Par ailleurs, les bourlingueurs auront l’opportunité de contempler les rizières de Jatiluwih. Ce sont des champs luxuriants formant un coteau de terrasses en cascade. Il est possible d’y faire une escapade pour observer ces paysages à couper le souffle. Mis à part tout cela, les routards pourront s’offrir des aventures balnéaires. Kuta est, par exemple, une expédition idéale pour s'adonner à la baignade en famille, en couple ou entre amis.

Se lancer dans des aventures culturelles

Visiter des sites culturels est à ne pas manquer lors d’un séjour en Indonésie. À l’instar de nombreux pays orientaux, vous découvrirez dans cette contrée plusieurs temples et lieux de culte, particulièrement sur les îles de Java et de Bali. Ces majestueux sanctuaires reflètent l’histoire et la civilisation de l’archipel. Parmi les plus impressionnants, on peut citer le Candi Borobudur qui se trouve dans la province de Java Central. Cette bâtisse se singularise par sa base carrée. Vous y apercevrez un imposant stupa qui occupe une place importante par rapport aux autres qui l’entourent. Vous y verrez également des sculptures et des statues de Bouddha. Sur l’île de Bali, il y a le plus grand temple hindouiste qui se localise sur le flanc du mont GunungAgung. Ce temple séduit les bourlingueurs de par ses couleurs flamboyantes. Ce site accueille souvent certaines cérémonies coutumières de la région.

Savourer des spécialités indonésiennes

Pendant leurs séjours en Indonésie, les routards pourront se délecter de différentes spécialités culinaires typiques de la contrée élaborées avec des produits naturels. Celle-ci connaît une gastronomie riche et diversifiée à l’exemple de ses cultures en général, de ses ethnies et de ses langues. Habituellement, les habitants consomment les produits de mer, des hautes terres et des plaines tropicales. Bien que chaque région se distingue sur la manière dont on concocte le repas et les ingrédients qu’on utilise, le riz reste l’aliment de base sur tout le territoire. Du fait de la présence des océans autour du pays, les fruits de mer font partie des régimes quotidiens des résidents. Les touristes seront conviés à déguster de nombreux crustacés, des poissons frais, séchés ou fumés. Il est à noter que depuis longtemps, les Indonésiens sont reconnus internationalement pour leur production d’épices. Ils assaisonnent leurs préparations avec parcimonie à l’image de la cuisine occidentale. Un voyage dans ce grand archipel donne l’occasion de savourer des plats succulents tels que le cap cai, le gudeg, le bakmigoreng et bien d’autres encore.