investissement immobilier

L’immobilier a longtemps été considéré comme une valeur sûre. Peu importe les situations et les circonstances, si vous comptez investir, la pierre est la meilleure alternative. Mais qu’en est-il pour cette année ? Peut-on encore faire confiance à la bulle belge ? Quels sont les placements à prioriser afin de minimiser les risques ? Quid de l’investissement immobilier en 2021.

Une chute du marché à cause du confinement

Comme bon nombre de marchés, l’immobilier belge a connu un léger coup de mou en 2020 à cause du confinement. Les demandes se sont brusquement arrêtées. La cause : une cessation exceptionnelle des activités professionnelles et financières. Ce qui a entrainé quelques difficultés financières chez certains.

Selon l’expert en comptabilité Ixelles, le marché belge n’a pas été le seul à être touché par cette chute de marché. C’est le cas dans le monde entier. Et d’ailleurs, l’immobilier a été l’un des moins touchés si l’on prend en considération l’ensemble des supports d’investissement.

Une reprise assez rapide

Malgré cette légère chute, la reprise a été pour le moins rapide. Les demandes d’achat immobilier ont vite repris. Les banques ont continué de soutenir les projets. Ce qui a facilité d’ailleurs le retour de la tension immobilière en Belgique.

Cette reprise s’explique aussi par l’envie de certains investisseurs de compenser les pertes qu’ils ont vécues autre part. Il n’y a rien de tel que de se retourner vers les valeurs refuges pour ce faire. En période de confinement, l’expert en comptabilité Ixelles conseille d’ailleurs les placements sur le long terme comme l’immobilier par rapport aux valeurs financières comme la bourse ou les actions en tout genre.

En outre, dans l’immobilier, il y a toujours plusieurs possibilités de diversifier votre patrimoine. De quoi mutualiser davantage les risques.

Quelques placements tendance pour cette année 2021

Pour cette année 2021 alors, quels sont les investissements immobiliers les plus tendance ?

  • Les investissements locatifs

En tête de classement, vous avez toujours les investissements locatifs. Ce sont des placements sûrs et faciles. Ils vous permettent de toucher des bénéfices de votre projet assez rapidement. Et vu le nombre de demandes de location sur le marché, les risques sont moindres.

À savoir que les investissements locatifs peuvent se décliner en plusieurs sortes de nos jours. Il y a notamment la mise en location des immeubles d’habitation, celle des locaux commerciaux et professionnels, et les investissements locatifs dans les dispositifs de défiscalisations de toutes sortes.

  • Les SCPI

Cela fait quelques années que les SCPI font partie des musts en matière d’investissement immobilier. Ils sont appréciés justement pour leur grande rentabilité. En moyenne, avec ce type de placement, vous obtiendrez un rendement de 4% brut par an. Tout dépend aussi de votre société de placement.

Différents supports peuvent vous être proposés dans les SCPI : les établissements spécialisés, les vitrines de vente, les immeubles d’habitation, les parkings, etc. Choisissezen suivant la tendance du moment.

  • Les nues propriétés

Les nues propriétés sont également très tendance cette année. Ce n’est pas cher et cela permet aussi un large panel de possibilités d’exploitation : location, élevage, agriculture, construction en tout genre, etc.

Financièrement parlant, les nues propriétés sont aussi plus intéressantes. Les taxes sont plus basses. Et même la cession et la donation coutent moins cher. C’est le genre d’investissement que l’on préconise dans les héritages.

  • Les constructions de A à Z

Et si vous comptez simplement accéder à la propriété, ou éluder les loyers de votre résidence principale, préférez les constructions de A à Z. non seulement cela peut couter moins cher, mais en plus, ce sera plus à la hauteur de vos attentes. Les délais de réalisation du projet reviendront aux mêmes que d’acheter clé en main.

Sarah

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot wzsh ?

Fil RSS des commentaires de cet article